samedi 19 mai 2012

Page 55 : Promotions 1952 - 1953 *

Le 859° médecin est mon père. C'est grâce à l'Annales des Médecins qu'il m'a remis que ce blog à pu être réalisé.

page 51
Voir les photos :

Le Dr Joseph Charles RAMARLAH :

Diplôme de Befelatanana24.02.1926 : naissance à Antananarivo (fils du Dr Antoine Marie RAMARLAH)
Père de cinq enfants, il était marié à Simone GRENIER RAZANAMALALA.
En hommage à mon père qui a soigné tout le monde et qui a négligé sa propre santé : le cancer a eu raison de lui !



(Exmed)


La médecine est peut-être un sacerdoce. Pour se forger une idée voici une émission intéressante...


(écouter l'émission)









9 commentaires:

  1. Lors de notre passage, Edmond - Ima - Gilbert et moi, chez Simone et Charles, il y avait un jeune homme avec un viellard qui attendaient notre retour d'une promenade dans la cour.
    Il était plus de midi, lorsque Charles avait appris qu'ils venaient de faire 30km pour venir le voir. Non seulement il a consulté le vieil homme sur le champs, mais en plus il a demandé à ta mère de leur donner à manger.
    J'ai trouve ça for-mi-dable.
    Les médecins de chez nous peuvent en prendre exemple avec leurs dépassements d'honoraire.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ainsi, était le quotidien d'un médecin de campagne dévoué aux paysans malgaches.
      Merci pour ton témoignage.

      Supprimer
  2. De retour dans la région après une longue absence , j'entends toujours parler de mon père, "en bien" et en très bon médecin !Je le dis , fière d'être sa fille .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Son nom n'est pas seulement gravé sur la pierre tombale mais surtout dans le coeur de ses patients et sur ce blog.

      Aux cinq enfants qu'il a laissé d'être dignes de porter son nom et de gérer dans la sérénité les biens laissés en héritage, afin de montrer le bon exemple dans cette belle région de l'Itasy !

      Supprimer
  3. Pensée éternelle à Papa be . K
    Merci Domi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

      Supprimer
  4. Il y a 55 ans, celui que tu appelles "Papa be" a aidé ma mère à me mettre au monde dans la maison familiale de Mantasoa.

    Plusieurs années après, ton "Papa be" a encore aidé, cette fois-ci, ta maman à te mettre au monde dans notre village de Mangarivotra... Tu es le troisième petit-enfant de ce médecin de campagne !

    RépondreSupprimer
  5. J'ai séjourné en Avril 2014 dans sa maison, dormi dans le lit qui m'a vu naitre et ouvert tous les matins les yeux sur le lac Itasy. Fière d'être sa petite fille et ta nièce par la même. Merci pour tout ce travail titanesque, passionnant et nécessaire !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Que reste-t-il de son souvenir au village en 2017 ?
      Qu'en pensent les paysans ?
      Ton témoignage est précieux puisque tu es sur place en ce moment.
      Bon séjour.
      Veloma

      Supprimer